Pas de création de valeur sans valeurs de création

Nous vivons une époque confuse et inédite, la chose est entendue. Un terminus conceptuel diront certains.

Cette mutation est engagée depuis quelque temps déjà, comme l’ont fait remarquer plusieurs dirigeants orateurs de la cité du commerce et de la consommation le 28 novembre dernier. Une consommation différente se fait ainsi jour requérant, de la part des entreprises, au delà du prix, plus de sens, plus d’esthétique, plus d’éthique. Mais comment réagir, alors même que la réflexion stratégique, les concepts de management et les méthodologies marketing éprouvés depuis des décennies touchent leur asymptote ?

L’acte de création repose sur des valeurs de remise en cause, d’imagination, de prise de risques et de singularité. Il est sous-tendu par des démarches, des savoir faire et des compétences qui peuvent aujourd’hui nous revitaliser.

Terminus : point de départ vers de nouveaux territoires ?
Bonne année de création !

Valérie Bobo & Pascale Ract

Comment articuler créativité individuelle et organisation ?

Stimuler la créativité dans l’entreprise (celle des fonctions créatives, mais aussi celle des autres fonctions !) pose des questions qui rapidement relèvent du casse-tête : comment faire une place au risque créatif dans une gestion maîtrisée ? Comment concilier des démarches rationnelles avec d’autres guidées plutôt par l’intuition ? Comment faire cohabiter la standardisation des méthodes avec des cheminements créatifs individuels forcément singuliers ?Amener les managers et les équipes à discerner quels leviers influencent les processus créatifs de chacun est un point de départ pour construire une organisation ad hoc qui s’appuie et encourage la créativité individuelle plutôt qu’elle ne la freine.Lire notre article dans la revue « Mode de recherche »
diffusée par l’Institut français de la mode en septembre 2008
Télécharger la revue complète mode de recherche n°10, 2008 :
« Management de la création »

Faire un brief : un savoir-faire essentiel à développer !

Nous l’entendons régulièrement : « il n’y a pas de bonne création sans un bon brief au démarrage ! » Ceci étant dit, beaucoup d’acteurs marketing et commerciaux restent démunis face à l’exercice, ne mesurant pas clairement ce que « bien briefer » veut dire…

Cadrer la création, donner un angle de vue, stimuler l’imagination, motiver les créatifs, fixer les contraintes… : le brief est un dosage subtil entre des ingrédients de diverses natures.

Voir notre programme de formation « faire un brief, évaluer une création »

Mona Lisa communique

« Manager des situations complexes », Pascale Auger, Ed Dunod, oct 2008
Un ouvrage riche de nombreux témoignages (dont celui de Mona Lisa) qui interroge les compétences à développer dans l’entreprise de demain. Lire le témoignage de Pascale Ract dans cet ouvrage

Consulter la fiche de présentation de l’ouvrage et son sommaire

Leave a Reply